Castilléjar
  Castril
  Galera
  Huéscar
  Orce
  Puebla de Don Fadrique
  Entorno Natural
  Rutas y Circuitos
  Para Descubrir
  Gastronomía
  Calendario Festivo
 
 

  CIRCUIT URBAIN DE CASTILLÉJAR
 

 

(En pointillés roses sur le plan)


Le village de Castilléjar est délimité par le périmètre d’un promontoire qui s’élève à la confluence de deux rivières : le Guardal et le Galera. Son urbanisme singulier a pour origine l’occupation, tout d’abord défensive, du sommet de ce promontoire qui s’est ensuite propagée le long de ses flancs, sauvant l’un de ses versants du précipice ; Castilléjar présente des rues au tracé spécifique, sinueux, témoignage des nombreuses aires de battage dont quelques exemplaires subsistent encore. La majorité des habitations a pour particularité d’avoir été creusées, en totalité ou en partie, à l’abri de ce monticule, ce qui fait de Castilléjar l’un des villages qui comptent le plus de maisons troglodytiques.

Le circuit, balisé par des plaques de céramique rouge, commence dans la rue de l’Agua, face à l’édifice qui hébergera prochainement l’Ecomusée et l’Office de tourisme municipal. Le premier tronçon parcourt le centre, cœur de l’activité commerciale et sociale du village. Après avoir remonté la rue de l’église, construite au 17e siècle sur les vestiges d’une ancienne forteresse, en passant par les rues Mayor et Huéscar, on arrive à la place de la Constitución et à la rue 4 Esquinas où se trouve l’actuelle Mairie.

Traverser ensuite le quartier des Eras Bajas et descendre jusqu’au Puntal de San Juan, zone d’habitations troglodytiques qui domine le point de confluence des deux rivières. En revenant vers le centre, on longe la vallée et le joli site des Badlands (étendues semi-désertiques de grand intérêt écologique), qui s’étend de l’autre côté de la route. Puis on arrive sur l’agréable place Mayor qui abritait l’ancienne Mairie.

Le parcours se poursuit dans une zone de construction récente où se situe le théâtre, traverse la rue Huéscar et zigzague entre les troglodytes du quartier du Saliente. Puis il descend jusqu’au monument de la tour, céramique qui représente le village et accueille le visiteur. Remonter de nouveau au travers des pittoresques quartiers troglodytiques pour arriver au sommet du village, le quartier de la Peña.

Ensuite, faire le tour du tertre de la Cruz, superbe exemple d’urbanisme troglodytique abritant jusqu’à quatre niveaux superposés d’habitations excavées. On redescend par un sentier escarpé presque jusqu’au lit de la rivière puis, de nouveau, par un chemin d’asphalte, on atteint le quartier des Eras Altas où se trouve un mirador ; il offre un splendide panorama sur la vallée du Guardal et le tertre du Cubo qui, avec ses 1 368 mètres, domine l’ensemble de la municipalité.

Le circuit se termine dans les paisibles ruelles du quartier de San Marco, à l’abri des façades soignées de ses maisons troglodytiques.


 
Financiado por la Consejería de Turismo y Deporte de la Junta de Andalucía, y la Cofinanciación de la Unión Europea.

 
  Localización
  Clima
  Por tren
  Por coche
  Por avión
  Restaurantes
  Casas-cueva
  Casas Rurales
  Hoteles y Pensiones
  Albergues y Campings
  Servicios
  Datos Estadistícos
 
 
 
::Mancomunidad de Municipios de la Comarca de Huéscar::